POURQUOI JOHNNY & BB AVAIENT ADOPTÉ MÉRIBEL

Le lien entre Johnny & BB ? Le ski ! Déjà dans les années 60, Méribel recevait du beau monde, notamment Brigitte Bardot notre militante française pour la protection des animaux ou encore l’icône du rock Johnny Hallyday. Tous deux adoraient skier à Méribel qui était déjà une valeur sûre côté assurance neige.  

                                   

Johnny Hallyday Méribel Ski 1960

1. Une garantie ski pour toute la saison

Méribel fait partie de la grande famille des 3 Vallées*, soit le plus grand domaine skiable du monde avec 600 km de pistes balisées et interconnectées (*Méribel, Courchevel, La Tania, Brides-les-Bains, Les Menuires, Saint Martin de Belleville, Val Thorens et Orelle). Situées entre 1 300 m et 3 230 m d'altitude, les pistes sont dans des conditions favorables à l’enneigement et 85 % du domaine skiable se situe au-dessus de 1 800 m !

Tout est également étudié pour obtenir une neige de culture de qualité. 2 535 enneigeurs couvrent ainsi 53% du domaine skiable pour lui assurer une sécurité maximale.

Le plus : les 3 Vallées ont créé une garantie ski qui s’engagent à vous rembourser toute journée non utilisée pendant la validité de votre forfait de ski. En savoir + ici

2. Une qualité de neige exceptionnelle

Universellement, les liaisons inter-vallée démarrent à plus de 2000 mètres ! De quoi donner une dimension encore plus grande à un séjour au ski réussi. Ajoutez à cela 15 sommets à plus de 2500 mètre d’altitude et 6 glaciers aux panoramas majestueux. Le tout avec un dénivelé unique de 62 000 mètres… Bref, un goût de paradis blanc ! 

3. Un damage des pistes raffiné… « Noir c’est noir »

Brigitte Bardot Méribel Ski ESF 1960

Pour s’amuser en skiant, ou apprendre tout simplement, les pistes se doivent d’être parfaites. Préparées chaque jour avec amour, les pistes vertes, bleues, rouges ou noires sont entre les mains de 160 experts qui manoeuvrent 77 engins de damage. Toutes les nuits, une magie opère sur le domaine… En savoir + sur le travail des « lisseurs de l’éphémère ».

 

Alors, cet hiver Méribel… Tu veux ou tu veux pas ?